side-area-logo

Mode

7 accessoires masculins pour donner de la couleur à votre look ?

Toujours à l’affût des tendances, l’homme moderne ne joue pas au dandy, il EST un dandy. Pas question de laisser la mode aux femmes. Ça fait un moment que l’HOMME a investi les podiums pour que nous puissions jouer avec notre look.

Zéro complexe ! dans l’offre de plus en plus séduisante des marques, on puise de quoi s’affirmer ou se singulariser.  BCBG, sophistiqué, rebelle, sportif, le dandy a tous les styles. Les rappeurs et les footballeurs sont des icônes des nouveaux dandys.

Le dandy soigne les détails et accorde autant d’importance à ses chaussettes qu’à sa veste. Par exemple, sur une base plus ou moins classique, on multiplie les accessoires qui font la différence. Et disons-le, le beau gosse sur lesquels les filles se retournent.

L’homo urbanicus du XXI ème siècle est stylé. Il joue avec les codes de la mode masculine, et affiche une nouvelle virilité qui assume sa part de fantaisie. Il se pare, comme dans d’autres civilisations, autrefois, les hommes se paraient de peintures corporelles, de bracelets, de coiffes en plumes, ou de cache-sexe en ragondin.

Aujourd’hui, les vêtements, les accessoires, les tatouages et les piercings sont nos parures. Les homo urbanicus, ont la chance d’avoir toute une panoplie à disposition pour personnaliser leur look.  Créateurs et marques n’en finissent pas de réinventer l’élégance au masculin.  Nous n’avons jamais eu autant de choix et de liberté à condition de connaître les codes pour mieux en jouer.

Le style ne fait pas toujours l’homme. Parfois il révèle, parfois, il cache. Si vous croisez avenue Montaigne un américain aux cheveux longs et sales, avec un jean déchiré, un marcel blanc, des tongs et 100 000 euros de bagues tête-de-mort aux doigts ( Codognato, etc…) ce n’est pas un déménageur, mais plutôt un artiste. Cet homme-là porte sur lui la liberté qu’il a dans la tête.

Les accessoires pour oser la couleur.

Se sentir libre de porter ce que l’on a envie de porter, ça c’est la classe ! et si c’est des accessoires colorés pour affronter l’hiver parisien, tant mieux ! La chaussette qui se montre avec l’air de rien entre la chaussure et le pantalon est devenue glamour. Elle laisse entrevoir les dessous du costume. « Regardez-moi, je suis raffiné jusqu’à la pointe des orteils ». La chaussette en fil d’écosse, en soie, en laine, en cachemire, lisse, côtelée ou texturée, unie ou à motifs, et surtout en couleur, fait des clins d’œil.

L’accessoire permet des variations quotidiennes. Il suffit d’en changer pour changer de look selon l’humeur et la lifestyle du jour. L’accessoire permet d’ajouter de la couleur sans prendre de risque. Le costume rose, sincèrement on ne l’envisage pas, alors que mocassins vieux rose, ça marche.

Si la cravate est une valeur sûre,  le nœud papillon ne se prend plus au sérieux et ne sort plus que dans les cocktails.  Il se porte aussi la journée comme un trait d’humour, en couleur, ou imprimé.

L’écharpe fait de la résistance, parfois classique mais de plus en plus souvent décontractée, dans les couleurs les plus folles, ou même en fausse fourrure, elle complète habilement un look.

Sac et bracelet de montre se changent à volonté, ou à chaque saison, pour s’harmoniser au look. En hiver, les cuirs fauve, tabac, chocolat, anthracite ou noirs sont des musts have. Mais pour les sacs aussi, de nouvelles matières, des couleurs et des imprimés se sont invités dans les dressings masculins. Quant aux bracelets de montres, ils se portent désormais comme des bijoux.

En hiver, rien de tel que des accessoires colorés pour chasser la grisaille et la morosité. Les accessoires, c’est la fantaisie par touches mais ça change un look. Le mélange des couleurs, des matières, des styles est pour certains naturel, pour d’autres un art délicat.

Prenons l’exemple d’un costume gris, avec une chemise blanche, une cravate grise à pois blanc, une écharpe en  cachemire blanche, des chaussures, des chaussettes et une doudoune noires. Bon, c’est élégant, rien à redire. Mais un costume gris avec une chemise perle, une cravate jaune soleil, un borsalino et des chaussettes en cachemire jaunes,  un manteau en lainage écossais, une écharpe en grosse maille, un bracelet de montre en cuir tressé et des gants moutarde, ça c’est stylé.

Il faut tout de même penser au confort. En hiver, on veut des matières chaudes ou isolantes. Et l’un des accessoires les plus utiles, ce sont les gants. Bien sûr, ce ne seront pas les mêmes au ski ou en ville. Pour les gants, les couleurs claires sont bannies. Des gants jaunes, ça claque, mais c’est vraiment trop salissant !

Du côté des gants, il y en a pour tous les goûts, et de la nouveauté pour pour satisfaire tous nos besoins.

Les gants en cuir d’agneau sont un must d’élégance. Mais doublés de soie, ils sont délicieux à porter. Doublés de soie et de cachemire, ils nous comblent de chaleur et de douceur.

Pour le ski ou un voyage en Laponie, les gants ultra-chauds issus des nouvelles technologies sont privilégiés. A l’extérieur, ils assurent l’élégance et l’isolation du cuir d’agneau, mais à l’intérieur avec une doublure en tissu technique et fourrés de polaire ils garantissent une sensation cocooning. 

A côté de ces gants luxueux ou des basiques en maille, on trouve désormais des gants imperméables à l’eau.

Les derniers-nés, les tactiles, vous assurent la liberté de mouvement. En cuir, ou en polaire stretching, ils vous permettent d’utiliser votre smartphone sans avoir besoin de les retirer.

A nous de jouer ! Pour l’hiver, laissons-nous griser par la tendance. Lâchons-nous sur les accessoires et optons pour des couleurs qui inspirent la bonne humeur.